mercredi 12 juin 2013

Un film magnifique: Dead Man Talking.


Si un jour on m'avais dit que j'aurais un coup de cœur pour un film du cinéma belge, j'aurais certainement éclaté de rire. 
Et là, avec ce magnifique film, c'est un véritable coup de cœur. 












est un de ces films qui ne peut pas laisser indifférent, et c'est, le genre de film qu'on oublie pas.


C'était le Samedi 22 septembre, à 20h00 au Kinepolis Liège Rocourt, qu'avec mon fils et deux amies j'assistais à l'avant-première de Dead Man Talking, et cette histoire me colle encore à la peau. 

Un formidable film qui marquera l’histoire du cinéma belge ! Impressionnant !
Un couloir de la mort quelque part. William Lamers, dernier détenu d’une prison désaffectée, est condamné au poison pour homicides. La loi ne précisant pas la longueur de sa dernière déclaration, il va, tel Shéhérazade dans Les Mille et Une Nuits, profiter de ce vide juridique et se lancer dans un ultime monologue pour échapper à la sentence. Son exécution qui ne devait être qu’une formalité va alors devenir le plus incroyable des enjeux politique et médiatique au cœur d’une campagne électorale pour le moins étonnante et rocambolesque.

Une soirée inoubliable gorgée d’émotion.
Dead Man Talking, un film qui marquera par la prestation de ses acteurs, tout simplement surprenant par sa qualité.

Film de et avec Patrick Ridremont, 
avec Virginie Efira, François Berléand ou encore notre national Jean-Luc Couchard. 
Un chef d'oeuvre, incontestablement un film à voir si vous ne l'avez pas encore vu. 


L’avant-première 
en présence de l’équipe du film, suivie d’un drink.