vendredi 1 février 2013


















"Il y a toujours une heure qui n'en finit plus. 
Elle ressemble à toutes les autres, si bien qu'on s'en méfie pas. Et puis on se prend les pieds dedans et on s'y enlise doucement. On aperçoit la rive de l'autre côté, et pourtant il nous semble qu'on n'y arrivera jamais. On a beau se démener, on dirait même qu'on s'en éloigne au fur et à mesure que le temps passe. Pendant que les secondes nous collent aux semelles, qu'on se traîne chaque minute comme un boulet, dehors, on s'imagine que les jours et les nuits défilent, que les saisons se succèdent et qu'on nous a oubliés là."