jeudi 30 mai 2013

Création de ma cheminée décorative, une cheminée qui me ressemble.

Une cheminée occupe une place privilégiée dans un intérieur, c’est pourquoi, avec l’installation d’une cassette à bois, je souhaitais avoir une cheminée d’exception.
Mais, tout ce que je découvrais sur les sites internet ou les salons dans le domaine des cheminées décoratives et de l’âtrerie/fumisterie, ne correspondait pas du tout à ma personnalité ou, si ça me plaisait, était tout à fait hors de prix. 

Ainsi, partant du principe qu’on est toujours mieux servi par soi-même, et surtout forte du fait d’avoir un Super-papa maçon (ben oui, sur le coup ça aide évidemment), je me suis lancée dans l’élaboration d’un plan. 
J’ai rassemblé toutes mes idées, mes envies sur papier. Depuis toujours, je dessine ce dont j’ai envie espérant que mes dessins prennent vie… mais j’en ais des fardes pleines, des carnets, des cahiers,… au grand désarroi de mon papa. 

Un rêve à réaliser : créer la cheminée décorative qui me ressemble. 

Je vous préviens, ce post risque d’être assez long : la réalisation de ce rêve a mis des mois, un projet de A à Z, parce que j’avais envie d’une cheminée réellement en harmonie avec mon intérieur, avec l’idée que je me faisais de ce qu’elle devait devenir, une cheminée à mon image. 

Tout d’abord, le croquis de ma cheminée
(Je vous dis pas la tête de papa quand il a vu ça)
Généralement, je ne sais pas toujours ce que je veux, mais je sais parfaitement ce que je ne veux pas. Donc papa à comblé par le possible. 


Et voilà la bête réalisée. 


Sur ces photos vous remarquerez que les briques du dessus sont retirées, c'est lors du changement de la cassette à bois simple pour un hydroconvecteur, mais ça je vous en parlerai plus tard. ;-) 

 

Alors, pour les courageux (ou les curieux), pour savoir comment on est passé de avant : 
à après: 
On s'arme de courage et on regarde la suite:

En fait, ce n'est pas qu'un "habillage décoratif" qui a été réalisé, mais toute une nouvelle cheminée: de l'assise en beton au sol, en passant par les conduits en boisseaux réfractaires, jusqu'à la cheminée sur le toit. 
De gros travaux sur deux étages, plus de 10 mètres. 

Si vous souhaitez voir ce travail titanesque, cliquez ici =>